Accès membres

La formation initiale

A qui s'adresse la formation initiale

credit d'impot

La formation initiale est destinée aux jeunes mais aussi aux adultes !

Devenir ébéniste ou tapissier, devenir encadreur ou tourneur sur bois dans une optique professionnelle c’est l’assurance d’un métier très technique et très satisfaisant, au contact et au service d’une clientèle exigeante

C’est d’abord un choix que l’on fait très jeune. Aujourd’hui on peut devenir ébéniste ou tapissier après un premier parcours d’études ou en se reconvertissant. Mais l’exigence sera toujours au rendez-vous.

Le dispositif de formation initiale propose des cursus allant du CAP (niveau V) au Bac + 2 (niveau III) et qui offrent des formations soit en apprentissage (statut salarié) soit en formation classique en Lycée professionnel qui intègrent des périodes d’alternanc

Obtenir un diplôme ou un titre professionnel est toujours réalisable, mais il faut toujours se poser la question de son choix et de ses engagements pour une longue durée, que l’on veuille devenir salarié ou indépendant !

Pour les jeunes; le site de l’Institut National des Métiers d’Art (INMA) offre une vision et une information très complètes sur les parcours et les lieux de formations pour tous les métiers de l’ameublement www.institut-metiersdart.org.

A retenir que la plupart des professionnels en activité privilégient l’apprentissage comme cursus de formation : le passage en atelier est considéré comme le creuset de la compétence.
L’acquisition, puis la maîtrise d’un « métier générique » tel qu’ébéniste ou tapissier conforte des capacités d’évolution professionnelles extrêmement variées et pouvant mener à bien d’autres secteurs d’activités que l’ameublement stricto-sensu dès lors que cet apprentissage est complété par d’autres formations initiales ou continues (par exemple dans l’aéronautique, les industries nautiques, les métiers de la conception).
De nos jours, l’entrée dans la vie professionnelle en se donnant des chances réelles d’évolution ultérieures, requiert au minimum le niveau IV (BTM ou Bac pro).

Les diplômes et titres de l’ameublement (par niveau) en formation initiale.

  • • NIVEAU V :
    • Certificat d’aptitude Professionnelle – CAP en ébénisterie, en menuiserie-agencement et mobilier, en sculpture, en dorure, en encadrement, en tapisserie (siège et décors) + mention complémentaire (année de perfectionnement), en dessin, en fabrication de chaises et de fauteuils.
      à venir : en septembre 2017, le Certificat Technique des Métiers (CTM) mention ébénisterie sera ouvert dans les établissements suivants :
    • CFA de Sainte Luce/Loire (44), CFA Eschau (67),

  • NIVEAU IV :
    • Brevet Technique des Métiers (BTM), mention ébénisterie ou mention tapissier (siège ou décor) : uniquement par la voie de l’apprentissage.
      Plus d’informations voir Liste des CFA
    • Bac Pro ébénisterie, Bac Pro agencement, Bac pro tapissier en siège, Bac pro tapissier en décor, etc. En apprentissage ou en formation traditionnelle avec alternance.

      (Pour trouver les établissements de l’Education Nationale les plus proches voir site INMA : www.institut-metiersdart.org ). On peut également s’informer sur les sites de l’Education Nationale.
    • Brevet des Métiers d’art (BMA) en ébénisterie. Titre professionnel de l’Education Nationale.
      (Pour trouver les établissements de l’Education Nationale les plus proches voir site INMA : www.institut-metiersdart.org ).
      On peut également s’informer sur les sites de l’Education Nationale, www.education.gouv.fr

  • • NIVEAU III :
    • Brevet Technique des Métiers Supérieur, mention ébéniste (voir liste des CFA ci dessous)
    • Diplôme des Métiers d’art - DMA, mention ébénisterie ou mention tapisserie, uniquement dans les établissements de l’Education Nationale.
      Pour trouver les établissements de l’Education Nationale les plus proches voir site INMA : www.institut-metiersdart.org ). On peut également s’informer sur les sites de l’Education Nationale.
      .
      (*) Liste des CFA dispensant des formations CAP/ CTM /BTM/ BMA / BTMS en apprentissage pour les métiers de l’ameublement : ébénisterie, tapisserie, agencement, encadrement, sculpture, dorure, tournage, marqueterie :
    • Campus des Métiers (37- Centre) www.cma37.fr (CAP / BTM Tapisserie)
    • CFA de l’ameublement – La bonne Graine (75) www.labonnegraine.org (CAP ébénisterie et tapisserie, BMA ébénisterie)
    • Campus des Métiers – Nouvelle Aquitaine (Barbezieux et Chasseneuil) www.cma-charente.fr (CAP et BTM ébénisterie)
    • CFA Interprofessionnel de Boulazac (Nouvelle Aquitaine – Dordogne) www.cfa-artisanat24.fr (CAP/ BTM/ BTMS ébénisterie)
    • CFA de la Chambre de Métiers du Vaucluse (84 – PACA) www.cm-avignon.fr (CAP et BTM ébénisterie)
    • CFA Interprofessionnel de Perpignan (66 – Occitanie) www.cm66.fr (CAP et BTM ébénisterie)
    • CIFAM (44- Pays de Loire) www.cifam.fr (CAP / BTM /BTMS ébénisterie)
    • IFP 43 (43 –Auvergne Rhône Alpes) www.ifp43.fr (CAP / BTM / BTMS ébénisterie)

    • AFPIA (CFA de la Branche de l’ameublement)
       AFPIA Sud Est – Lyon www.afpia-sudest.fr (CAP, BAC pro, BTS agencement, ébénisterie)
       AFPIA OUEST (Montaigu – Vendée) www.afpia-ouest.fr (Bac pro, BTS agencement – ébénisterie)
       AFPIA Nord-Est (Liffol le Grand – Lorraine) www.afpia-estnord.fr (CAP / Bac Pro / BTS / ébénisterie, agencement, menuiserie en chaise, tapisserie)
    • Se former avec les Compagnons : 3 associations œuvrent en formation par l’apprentissage pour les métiers d’ébéniste, d’agenceur et de tapissier. Ces associations disposent d’établissements répartis sur l’ensemble du territoire.

       Fédération Nationale des Compagnons du Tour de France (FNCMB) (www.compagnonsdutourdefrance.org)
       Association ouvrière des Compagnons du devoir (www.compagnons-du-devoir.com)
       Union Compagnonnique des Devoirs unis (www.lecompagnonnage.com)

Pour les adultes : soit après une première formation post-bac, soit en reconversion il est possible de se former aux métiers de l’artisanat de l’ameublement : ébéniste, tapissier ou encadreur sont parmi les plus demandés.

L’obtention d’un titre ou d’un diplôme n’est malheureusement pas incontournable pour devenir indépendant et exercer un nouveau métier en France. Mais l’expérience de la Profession, qui dépasse les cas d’exception, nous incite à recommander à chacun d’acquérir les bases du Métier qu’ils souhaitent exercer avant de se lancer.

Il existe de nombreux opérateurs dans ce domaine de la reconversion, de qualité et de niveau de formation très variables. La plupart des réussites sont toujours liées dans l’ordre : à une très forte volonté du candidat, à ses talents personnels, à sa maîtrise de son projet professionnel et au suivi d’une formation rigoureusement encadrée prodiguée par des institutions structurées et expérimentées.

La Profession s’engage sur certaines institutions qui ont fait la preuve de leur compétence et de leur réflexion dans ce domaine.

  • Certains GRETA (Education Nationale) offrent de bonnes formations et des pédagogies adaptées. Renseignements sur les sites départementaux de l’Education Nationale. www.education.gouv.fr

  • l’AFPA propose des formations pour les ébénistes restaurateurs de meubles anciens et les agenceurs, pour les Tapissiers et pour les selliers. AFPA.